par

L’inertie, ce que c’est et ce que ça va vous apporter

Partagez l'article

Fin 2016, tout de suite après avoir été diplômé en soins infirmiers à la Haute Ecole HELMo, je me suis engagé dans un cursus universitaire en physique. Ce fut un fiasco sur énormément de points. Toutefois, il y a une chose que j’ai retenue et dont je me sers aujourd’hui pour faire un parallèle intéressant avec l’entrepreneuriat. Cette chose c’est l’inertie. Tu as sans doute au moins une vague idée de ce que c’est. Aujourd’hui, dans cet article, je te propose de faire un parallèle entre la physique et l’entrepreneuriat. Je te propose ici de réfléchir à cette notion, la comprendre et mettre des actions à mettre en place pour te diriger vers la réussite de tes objectifs.

L’inertie, une force propre au monde physique ?

Un lancer de boules… #SuperTitre

Considère deux boules: mettons une de billard et une de bowling. Nul besoin d’avoir de notions particulières en mécanique pour sentir que l’une est plus lourde que l’autre.  Pourquoi ? Intuitivement, on dirait que si l’on prends deux balances et que l’on pèse les deux boules, l’une pèserait plus que l’autre. Intuitivement, on va dire que c’est la boule de bowling qui est la plus lourde. OK, c’est déjà un bon début.

Imagine toi maintenant prendre les deux boules. Encore une fois, fie-toi à ton intuition. Je te donne pour mission de devoir les jeter les plus loin possible. Laquelle va le plus loin ? Comme je suis un très bon parieur (haha), je mise toutes mes économies sur la boule de billard. 

Si l’on regarde de plus prêt ce qui s’est passé, on va dire que les deux boules sont passées d’une vitesse nulle à une vitesse non nulle. Je sens que j’en ai perdus pas mal déjà… Mais laisse-moi te poser la question suivante : sans considérer quelque distance que ce soit, laquelle des deux boules est la plus difficile à lancer ? Je pense que tu as déjà la réponse…

Index et roule la boule… #SuperTitre2

Imagine-toi maintenant poser les deux boules sur une surface plane comme le sol, par exemple. Je te lance le défi suivant : tu dois déplacer les deux boules à la seule force de ton index. Tu vas évidemment beaucoup plus lutter pour déplacer correctement la boule de bowling que la boule de billard.

Par contre, si tu te mets à utiliser toute ta main (oh, le petit tricheur), comme tu as plus de force dans la main entière, le maniement va être beaucoup plus simple. Il n’y a rien de magique là dedans : c’est simple, intuitif et élégant.

Fais rouler la boule et tu verras que si sa vitesse n’est pas nulle, le maniement à posteriori de la boule devient beaucoup plus simple avec ton unique index.

Mais oui Jamy, mais ça ne me dit pas où tu veux en venir avec l’inertie ! 

Oh mais tu attends, oui ! J’y arrive !

Le match de l’entrepreneuriat vs. salariat

Cas du salarié

Revenus d'un salarié en fonction de son nombre d'années de carrière où on observe pas l'inertie

Revenus d’un salarié en fonction de son nombre d’années de carrière

Regarde le graphique ci-dessus : il représente, année par année, un exemple de ce qu’un salarié perçoit pour son travail en fonction de son nombre d’années de carrière. Tu peux observer que son niveau de revenus augmente plutôt de manière linéaire. C’est un cas d’exemple, c’est en gros le modèle type de la personne qui sort de l’école, va décrocher un job et mise sur une augmentation moyenne de 2-3% par an. C’est assez basique mais ça va t’aider à faire le parallèle avec la suite.

Cas de l’entrepreneur

Revenus d'un entrepreneur en fonction de son nombre d'années de carrière où on observe l'inertie

Revenus d’un entrepreneur en fonction de son nombre d’années de carrière

(Je tiens à remercier Google Sheets pour ces magnifiques graphiques, vraiment.)

Observe maintenant ce deuxième graphique. Déjà, la première chose qui me marque, c’est le caractère non linéaire de la courbe. Je te propose de regarder la courbe au niveau de l’axe des abscisses (l’horizontale, pour ceux qui ont dormi en cours de maths… Comme moi). On peut séparer la courbe, grosso modo, en deux. Avant et après dix ans de carrière. Bon après dix ans, c’est assez linéaire. C’est volontaire. J’ai considéré que ce mec que je venais d’inventer avait choisi de se reposer sur ses lauriers après 10 ans. Disons qu’il a pris sa retraite, quoi. Entre 0 et 10 ans, là, c’est très intéressant et c’est le cœur de ce que je veux te raconter.

En effet, il y a une cassure, un truc qui fait que ses revenus augmentent plus vite que le salarié. Mais pourquoi donc, mon colonel ?

Utiliser l’inertie pour accomplir ses objectifs

Et l’inertie dans cette histoire ?

Si vous ne deviez retenir qu’une chose dans mon discours, la voilà :

L’inertie, c’est l’art d’utiliser toutes les ressources qui sont à votre disposition afin de propulser un système (à savoir votre business) de façon à ce qu’il soit beaucoup plus difficile à arrêter.

Tout le sel de cette histoire, c’est de mettre en place un ensemble d’éléments pour mettre de l’inertie dans votre business. 

C’est bien mais comment fais-t’on ? 

“Work like it’s 1880”

L’entrepreneur, au-delà d’entreprendre, met en place un ensemble de chose que le salarié ne fait pas, ou peu :

  1. Il prend des risques, entreprend (sans blague) des projets dont il ne sait pas si ces derniers vont lui rapporter quoi que ce soit. Il investi, au moins de son temps, de son capital, de son énergie pour mener à terme ses projets.
  2. Nul échange de temps contre de l’argent. Ou en tout cas, le retour sur investissement n’est pas immédiat. Il travail maintenant pour récolter, peut-être, les fruits de son dur labeur dans 6 mois, 1 an, 5 ans…
  3. Premier arrivé, dernier parti. Ce dernier point est peut-être ce sur quoi j’insiste le plus au quotidien. Arrêtez de compter vos heures. C’est aussi simple que ça. Travaillez intelligemment, oui, mais travaillez dur aussi. L’un ne va pas sans l’autre.

Conclusion de tout ça…

Je voudrais juste te rediriger vers une vidéo, de l’auteur dont j’ai parlé dans le précédent article. Il te donne plusieurs pistes pour améliorer tes capacités de travail. Regarde-là, ne loupe surtout pas ça. 😉

Sur ceux, à plus tard. Je retourne lire mon bouquin du moment ! 😉 

Ecrire un Commentaire

Commenter